Soins des pieds dans les spas

Avec quatre nouvelles adresses par an, Bastien Gonzalez continue son développement à l’international.

Au Royal Mansour***** de Marrakech

Un studio Pedi:Mani:Cure by Bastien Gonzalez, s’ouvre au premier étage du spa du Royal Mansour.
Particularité : le studio est fréquenté par une forte proportion de clientèle masculine (40 %), la plus forte de tous les studios de BGA Corp dans le monde.
D’après Kevin Raji, le responsable du studio, le soin le plus prisé est sans conteste la Pédicure de Bastien avec plus d’une centaine de soins effectués au cours des cinq derniers mois. Parmi les produits phares : l’«Onguent» remporte tous les suffrages, suivi de près par le «Black Diamond Scrub».

Au Mandarin Oriental***** de Bangkok

Le studio Pedi:Mani:Cure by Bastien Gonzalez a choisi de s’installer sur les deux niveaux d’une somptueuse suite junior. On ne résiste pas au plaisir d’y accéder en passant par l’Author’s Lounge, le Salon des Écrivains, fréquenté autrefois par Somerset Maugham et Joseph Conrad.
Alexandre Lutun, le responsable du studio, y reçoit une clientèle à majorité féminine, composée à 40 % d’Européennes et à 35 % d’Asiatiques. Le soin le plus demandé est à l’unanimité le Duo : deux thérapeutes s’occupent ensemble des pieds et des mains des clients. C’est le soin ultime, réalisé à quatre mains et qui n’oublie aucun détail. Planant !

Au Peninsula***** à Tokyo

Le Pedi :Mani :Cure by Bastien Gonzalez occupe une des 8 cabines du spa, la numéro 6.
Benoit Périé, le responsable, constate déjà, dans le studio tout juste ouvert, un net engouement pour la Pédicure de Bastien. Les Japonais et Japonaises ont une vraie curiosité, semble-t-il, pour des techniques qu’ils ne trouvent pas chez eux comme la pédicurie médicale. Séduits par les gels et les accessoires, ils découvrent avec enthousiasme le «Sensitive Feet Balm» et le polissoir de Bastien en peau de chamois.
À noter parmi les ouvertures prochaines : L’Intercontinental Doha et le Mandarin Oriental Bodrum.