Par Françoise PERIER.

Les Finlandais ont tout pour être heureux, un territoire à 70 % recouvert de forêts qui leur permet de vivre en osmose avec la nature, 188 000 lacs aux eaux cristallines et pures, l’air le moins pollué au monde (source OMS) et 3 millions de saunas pour 5,5 millions d’habitants, ce qui fait de la Finlande « le pays le plus heureux du monde », selon le World Happiness Report 2018.

La Finlande, pays invité d'honneur du Congrès 2019

« LÖYLY », UNE PRATIQUE ÉLEVÉE AU RANG DE CULTE

Au nord de l’Europe, sur les bords de la mer Baltique, on transpire dans les règles de l’art, dans un local chauffé (au feu de bois sous sa forme originelle ou électriquement version moderne) par des pierres emmagasinant la chaleur. Cette pratique millénaire, qui fait partie de l’épopée nationale finlandaise, est un élément essentiel de la culture du pays, ce qui justifie sa prochaine demande d’inscription sur la liste du patrimoine immatériel UNESCO.

Avant chaque séance de ce bain nordique au rituel immuable, on ne manque pas de vous souhaiter un bon « löyly », mot qui signifie « vapeur sèche ». Dégagée par l’eau jetée sur les pierres brûlantes à l’aide d’une grande louche, elle transforme le lieu en étuve. Une température de 60 à 100°C est idéale pour détendre le corps, les articulations, les muscles et la colonne vertébrale. Tout autant sensorielle que spirituelle (on peut aussi bien faire du yoga que méditer dans un sauna), l’expérience, qui se termine toujours par une immersion vivifiante dans l’eau froide ou glacée, permet de booster le système immunitaire et de restaurer l’harmonie intérieure. Thérapie à part entière, le sauna traite fatigue, rhumes, grippes, refroidissements, maladies de peau, articulations et troubles cardiovasculaires. Mais comment s’asseoir sur un morceau de tissu, dans une étuve où la température peut monter jusqu’à 100°C (et voire 140°C, pour les saunas à fumée), cela peut-il contribuer au bonheur ? C’est typiquement finlandais et c’est tout le mystère de la « finnitude ».

UNE INSTITUTION FINLANDAISE

Le sauna est un bien-être accessible à tous et les Finlandais ne peuvent vivre sans sauna. C’est d’ailleurs lors de leur participation aux Jeux Olympiques de Berlin en 1936, qu’ils en ont fait connaître la pratique. En exigeant la construction d’un sauna dans leur village d’athlètes, les sportifs finlandais en sont devenus les ambassadeurs. Adoptée par tout le monde germanique elle se répandra très vite en Europe. Mais quand on va sur place on ne peut que constater combien le sauna finlandais est unique. Ses bonnes pratiques n’ont rien à voir avec les protocoles germaniques où les cérémonies de l’Aufguss (arroser les pierres brûlantes avec de l’eau froide) se déroulent de façon théâtrale. Le sauna finlandais n’est pas un monde de rituel protocolaire, mais un monde de ressenti et de sensations. C’est une purification mais c’est avant tout une aventure intérieure qui se vit de façon quasi mystique.

Le sauna finlandais se vit de façon quasi mystique

SAUNA ET SISU, LES DEUX PILIERS DU BIEN-ÊTRE À LA FINLANDAISE

Elevé au rang d’art de vivre, le mot sauna est international et l’institution s’est exportée dans le monde entier. Les Finlandais ont toutes les raisons d’être heureux, le sauna est un secteur en pleine expansion et les meilleurs fabricants de saunas au monde sont finlandais.
Le mot sisu, quasiment intraduisible, n’a pas vraiment d’équivalent. Cette vertu nationale, qui est en vous (on l’a ou on ne l’a pas) désigne l’aptitude à faire face aux événements, la capacité de prendre la vie à bras le corps, la faculté de survivre et prospérer dans des temps difficiles.

Vivre sisu, c’est vivre en accord avec la nature, pratiquer une autre institution finlandaise, la fameuse marche nordique, qui fait des Finlandais le peuple le plus mince de l’Union Européenne, s’adonner aux bains de forêt, adopter le régime nordique, une alimentation saine et naturelle pour nourrir le corps, l’âme et l’esprit.
Lire : SISU, L’art finlandais du courage/Guide/Les Éditions de L’homme/octobre 2018.

LA PETITE HISTOIRE D’UNE TRADITION VIVANTE

Dans le passé, c’est au sauna qu’étaient célébrées les cérémonies spécifiques liées aux cycles de la vie, de la naissance à la mort. Les saunas étaient utilisés à de multiples fins : soins aux malades, rituels avant l’inhumation et préparation à l’accouchement. De nos jours, ces lieux de détente témoignent d’un mode de vie unique. Les Finlandais peuvent aller au sauna public ou privé tous les jours. Ils s’y rendent à tout moment, en semaine avant d’aller au travail ou après pour la détente, en soirée ou en week-end sur leur temps libre ; pour les occasions spéciales et lors de certaines fêtes. Aujourd’hui, perdurent encore des coutumes traditionnelles et festives comme le « sauna de la nuit d’été », le « sauna de la mariée » ou le « sauna de Noël ». Et si les bébés ne naissent plus dans les saunas, une chose est sûre, à peine âgé de quelques jours ou quelques mois, ils y font leurs premières suées.

Les immeubles construits dans les années 1940 ont été dotés de saunas collectifs qui ne sont devenus courants qu’à partir des années 1970. Aujourd’hui, modernité oblige, les appartements modernes possèdent leur sauna individuel. Ce qui n’empêche personne de fréquenter les saunas extérieurs. Les hôtels proposent le sauna collectif ou la chambre avec sauna privatif. Les saunas publics ouverts à tous sont généralement installés au sein de complexes nautiques ou sportifs. Les saunas servent à tisser du lien et occupent une place de choix au sein d’hôtels, restaurants, clubs sportifs, entreprises, ambassades, au Parlement d’Helsinki et même dans une cabine de la grande roue de la capitale. Mais ils peuvent aussi devenir mobiles et même flotter sur l’eau. Les saunas publics font partie d’un style de vie apprécié par la jeunesse urbaine. C’est souvent là que se font les rencontres et que se concluent les meilleures affaires. Mais le rêve absolu est de pouvoir se réfugier dans un « mökki », petit chalet de bois niché au bord d’un lac ou en pleine forêt, afin de retourner à la vie sauvage et de construire son propre sauna. Un style de vie emblématique d’une identité nationale et de la relation homme&nature.

Destination Wellness

Des programmes spéciaux comme « Sauna trail » permettent d’expérimenter dans différentes régions, plusieurs types de saunas avec un guide.
www.visitfinland.com/fr
www.saunafestival.fi

Le 9 mars 2019, journée saunas portes ouvertes à Tous à Helsinki.
À l’occasion toute personne peut aller sur le site du Sauna Day pour ajouter son sauna à la liste des saunas ouverts au public.
www.helsinkisaunaday.fi

LES RÉELS BIENFAITS DU SAUNA SUR LA SANTÉ

Les universités et les instituts d’études et de recherches scientifiques sur le sauna ont prouvé que les bains de vapeur réguliers réduisent le risque d’hypertension, de démence, de maladie d’Alzheimer, d’AVC, d’arrêt cardiaque. (Source/ Le magazine médical Jama Internal Medicine).

Effet sur le sommeil

Le sauna favorise la détente et améliore la qualité du sommeil.

Meilleure récupération

La chaleur dilate les vaisseaux sanguins, ce qui augmente le flux sanguin vers les muscles endoloris et permet de réduire les douleurs musculaires après un entraînement.

Diminution du stress

La chaleur détend les muscles, libère des endorphines et augmente la circulation sanguine.

Bon pour la peau

L’augmentation du flux sanguin favorise la croissance de nouvelles cellules cutanées.
La transpiration élimine les toxines et aide à nettoyer la peau.

Réduction du risque d’hypertension artérielle

Le risque de développer une pression artérielle élevée est d’environ 50% plus faible chez les hommes qui fréquentent le sauna 4 à 7 fois par semaine par rapport à ceux qui n’y vont qu’une fois par semaine.
Le sauna s’améliore la fonction vasculaire et augmente la fréquence cardiaque dans le sauna.
Le changement de la fréquence cardiaque est comparable à celui de l’intensité modérée de l’exercice physique.

Stimulation du système immunitaire

La température interne du corps augmente, ce qui favorise la production d’anticorps et de globules blancs pour combattre la maladie.
De nombreux agents pathogènes sont détruits par la chaleur, ce qui prévient les infections récurrentes.

Pour aller plus loin

Tampere, « capitale mondiale du sauna » à deux heures de train d’Helsinki.
www.visittampere.fi
www.saunaregion.com
https://theculturetrip.com › Finland › Tampere

Protection du cerveau

Le sauna peut aider à réduire le risque de développer une maladie de démence ou la maladie d’Alzheimer.

Diminution du risque d’accident vasculaire cérébral

Les personnes qui vont au sauna 4 à 7 fois par semaine sont environ 60 % moins susceptibles d’avoir un accident vasculaire cérébral que celles qui n’y vont qu’une fois par semaine.

Amélioration du bien-être mental et social

Le sauna, maison de bain est le lieu propice aux conversations et échanges conviviaux avec la famille, les amis ou de nouvelles personnes. Cet art de bien vivre ensemble et de partager au sauna, fait tomber barrières et vêtements.

A lire également