Par Mireille Gignoux.

Mythique palace de Miami South Beach, The Setai, niché au cœur d’un jardin tropical, s’est doté d’un spa d’inspiration asiatique, une bulle de bien-être pour apaiser les tensions et rééquilibrer les énergies.

Contraction de Selatan Pantai (plage de sud en indonésien bahasa), The Setai, posé face à l’océan sur Collins Avenue, conjugue une architecture fusion Art déco et un élégant style asiatique dus à Henry Hohauser, l’un des bâtisseurs du quartier Art déco. Briques grises de l’ancienne cité de Shanghai et bassins ombragés de palmiers jouent les complices dans ce bâtiment qui fête son 80ème anniversaire. À cette occasion, The Courtyard, le patio placé sous la protection de quatre statues d’animaux mythologiques, a été doté d’une couverture rétractable.

Contrastant avec l’exubérante animation de la ville, la décoration intérieure de l’hôtel, signée Jean-Michel Galthy, est empreinte de sérénité. Les chambres aux touches japonisantes mêlant teck, cuir et soie dégagent une atmosphère apaisante, tout comme le spa aux baies panoramiques. Elles s’ouvrent sur le jardin ponctué de trois piscines en enfilade, pavées de mosaïque espagnole vitrée et de travertin importé d’Italie, qui affichent des températures différentes (23, 30 et 35 degrés).

Placé sous la bannière « by Thémaé Paris », le spa compte quatre cabines doubles, chacune équipée d’une douche et d’un hammam privés. Les rituels revitalisants, les soins visage rajeunissants et les cérémonies en duo célèbrent les vertus du thé « qui contient plus de
30 % de polyphénols et dont le pouvoir anti-oxydant est 200 fois supérieur à la vitamine E », aime à rappeler la responsable du spa, qui ajoute : « Nous utilisons le précieux Complexe des 4 Thés, qui mêle le rouge rooïbos apaisant, le blanc régénérant, le vert anti-oxydant et le noir stimulant ».

Une architecture fusion Art déco et un élégant style asiatique

Par exemple pour le Nepalese Body Polish, un gommage à base de particules de bambou qui élimine les cellules mortes sans agresser l’épiderme, l’extrait de rooibos apporte beaucoup de douceur à la formule gorgée de beurre de karité, d’huile d’abricot et de macadamia. Préalablement, l’esthéticienne a humidifié la peau pour que la texture devienne légèrement lactescente lors de l’application et laisse, après la douche, un grain satiné.

L’épiderme velouté est prêt pour le Bali Oriental Ritual, Un soin de 90 mn effectué avec une huile ayurvédique tiède à la fois hydratante et énergisante, à base de lemongrass et de palmarosa, spécialement préparée en Indonésie. D’abord de longues manœuvres lissées du bas du dos jusqu’à la nuque, puis une série de pressions pour dénouer les tensions dorsales avant un massage décontractant des jambes. Sur l’autre face, l’esthéticienne alterne pétrissages et pressions sur les méridiens, insiste sur les omoplates, les épaules, la nuque avant d’effectuer des étirements de la tête. Une serviette chaude glissée sous la nuque, elle poursuit par des manœuvres circulaires sur le ventre et dépose une autre serviette chaude sur le haut du corps pendant le massage des jambes. Au bout de 60 mn, le corps est relaxé, les énergies sont rééquilibrées. Suivent 30 mn de réflexologie plantaire traditionnelle thaïe à l’aide d’un bâtonnet de bois pour stimuler avec précision les organes en souffrance. Résultat : une détente optimale teintée d’effets dynamisants.

Tous les soins célèbrent les vertus du thé

On peut préférer un rituel plus complet de 120 mn, le Setai Ceremony. Il débute par un long massage principalement du dos avec des manœuvres profondes où pétrissages et pressions soutenus se succèdent pour favoriser une relaxation totale. Il est effectué avec la même huile ayurvédique, du cuir chevelu aux orteils. Pas un centimètre carré n’est oublié. Vient ensuite le soin visage anti-âge qui commence par un masque détox avec des feuilles de thé pour un teint plus lumineux et moins fatigué. Avant un deuxième masque à base de collagène conçu pour lutter contre les rides et la perte d’élasticité, l’esthéticienne pratique un modelage liftant associant au Complexe des 4 Thés la méthode thaïlandaise Nouat Naa qui active la microcirculation. Cette stimulothérapie faciale des points réflexes s’avère également efficace pour contrer maux de tête, insomnie, douleurs oculaires. On en sort la mine repulpée, les contours du visage redessinés et le corps sublimé, notamment bras et jambes enduits d’huile « Brume d’Or », enrichie en thé blanc.

Massage traditionnel thaï, massage ayurvédique abhyangha et massage traditionnel de l’Himalaya aux pierres chaudes placées sur les chakras sont aussi au menu du spa.

Débordant de vitalité, les clients peuvent enfourcher l’un des vélos de l’hôtel à la découverte des environs Art déco ou musarder dans le quartier de Wynwood aux murs peints. Une autre façon de succomber à Miami l’ensorceleuse avant de regagner cette thébaïde intimiste.

The Setai Miami Beach
Tél. : 00 1 888 625 7500
www.thesetailhotel.com

A lire également